Nous sommes contre l’ouverture de la rue Jean Holweg. Il faut impérativement éviter une deuxième rue à grande circulation dans Vendenheim.
Cette ouverture consisterait à dévaloriser le patrimoine existant.
Nous pensons que le projet tel qu’il a été présenté, doit être mis aux oubliettes.
En effet, en analysant ce projet, nous constatons que Vendenheim comptera, non plus une, mais deux rues à grande circulation qui traverseront la ville et ce, uniquement pour satisfaire
les véhicules des communes voisines et du Kochersberg qui transiteront par Vendenheim.

Les impacts négatifs de ce projet :

  • Davantage de pollution pour les Fédinois, sachant qu’en terme de polluants « locaux », les automobiles émettent près de ¾ des émissions de benzène (mutagène et cancérigène),
  • environ 60 % des oxydes d’azote (irritants, précurseurs des pollutions à l’ozone) et environ 40% de particules fines PM 10 (mutagènes et cancérigènes).
  • Davantage de nuisances sonores,
  • Alors que les Maires cherchent habituellement à réduire les nuisances à l’automobile dans leur ville, la municipalité de Vendenheim s’obstine à faire le contraire.
  • Le Fédinois a-t-il donc si peu d’importance aux yeux de notre Maire, de Mme Grandidier et leur équipe ?
  • Une insécurité supplémentaire pour les enfants qui devront traverser ce « boulevard » pour se rendre aux locaux sportifs, culturels, et au Collège.
  • Une insécurité supplémentaire pour nos piétons, nos cyclistes, nos séniors, pour les riverains.
  • La route sera située dans la zone de captage des eaux potables. Cette EAU est consommée quotidiennement par les habitants des 9 communes du SDEA Strasbourg Nord dont Vendenheim fait partie.
  • Le raccordement en T au niveau de la RD 64 est un non sens absolu. Nous savons tous aujourd’hui que le flux des véhicules venant de LAMPERTHEIM est déjà 3X plus important que celui venant de VENDENHEIM. De plus, 239 logements sont en cours de réalisation à LAMPERTHEIM. Combien de véhicules en plus ?
  • La RD 64 est connue pour être très dangereuse (vitesse excessive, brouillard, etc…)
  • La limitation de vitesse prévue à 50km/h ne sera jamais respectée et qui pourra empêcher les camions d’emprunter cette nouvelle route ?
  • Le coût annoncé de 1,4 M/ € HT pour les travaux est une tromperie caractérisée, car le coût in fine s’élèvera au minimum à 2.5 M/€ HT. (Il faut bien acheter les terrains, créer le bassin de rétention, de filtrage, etc ….)
  • Depuis 2001, aucun nouveau plan de circulation n’a été étudié, ni proposé.

Notre conclusion :
Si l’on veut fluidifier la circulation aux heures de pointe rue du Général de Gaulle, il faut réaliser une voie de contournement et non pas faire passer le trafic par le Centre de VENDENHEIM.
Cette démarche consisterait à rabaisser la valeur du patrimoine, à offrir aux Fédinois un cadeau empoisonné « un bol de BENZENE quotidien supplémentaire ». Ne gâchons pas la vie des
Fédinois. Dans sa forme, la brochure est un bel outil de communication pour endormir les citoyens car toutes les décisions sont déjà prises par la Municipalité et la CUS et, par conséquent,
le terme de « concertation » est inapproprié.