Strasbourg-Zone-commerciale-Nord

Dans le cadre du réaménagement de la Zone Commerciale Nord, la CUS et le Maire de Vendenheim veulent imposer un certain nombre d’immeubles non encore quantifiés, dont 30% minimum, seront des logements aidés, situés :
- d’une part, entre le quartier des Perdrix et la future zone commerciale,
- d’autre part, le long du canal.

Lors du Conseil Municipal du 17 décembre 2012, M. Maire de Vendenheim a déclaré :
« À l’interface entre la zone commerciale et Vendenheim, un secteur de logements devrait être construit pour créer une couture urbaine. »

La construction de nouveaux immeubles, hauts de plusieurs étages n’est pas raisonnable pour les motifs suivants :

Introduire des logements dans la continuité du quartier des Perdrix est impertinent pour les résidants (quantité, hauteur des bâtiments, proximité …)
La réalisation de ce nouveau quartier sera encore plus éloigné du coeur du village.
La Municipalité actuelle veut détruire l’âme de notre village.
Il va résulter de nouvelles difficultés pour amener les enfants à la crèche, aux écoles, aux centres sportifs et culturels ainsi qu’aux commerces locaux.
De nouveaux bouchons se formeront route de Strasbourg, rue du Général de Gaulle, Place des Juifs pour accéder au coeur du Village.
Il faudra nécessairement construire dans ce nouveau quartier des structures adaptées (crèches, écoles, aires de jeux, etc.) dont le financement incombe en totalité à notre Commune, c’est-à-dire, une augmentation de nos impôts locaux.

Le « RING», cette route qui séparera la zone commerciale des habitations sera une route à grande circulation et donc un danger permanent pour les riverains.
La composante circulation n’est déjà plus adaptée actuellement et le sera encore moins en rajoutant XXXXX logements supplémentaires et une zone hyperactive.
La gestion du trafic sera incontrôlable (+ de 17000 véhicules/jour traverseront la zone, source CUS).
Le transport en commun ne pourra jamais concurrencer la voiture car le projet du TRAM sur pneu Vendenheim-Wolfisheim vient d’être abandonné. (Source France 3 Alsace du 05 juillet 2013).

Toute brochure est un bel outil de communication pour endormir les citoyens car toutes les décisions sont déjà prises par la CUS, le Maire et sa majorité actuelle.
Par conséquent le terme de concertation est inapproprié.

Avant l’élaboration de ce projet par la CUS, Monsieur le Maire et sa majorité avaient toujours refusé de créer de nouveaux logements situés à l’Est de la RD 1063 (route de Brumath – route de Strasbourg) en raison du danger que peut représenter la traversée quotidienne des enfants. (D’où création zone artisanale du Sury au lieu de la création de lotissements).

Comment expliquer ce revirement ?
On peut changer un quartier sans le densifier. Avant de faire venir de nouveaux habitants, il faut améliorer la Vie des habitants actuels. Il faut mettre fin à la « folie du bétonnage » à Vendenheim.